Tunisie: Les tentatives d’obstruction au travail de l’instance Vérité et Dignité portent atteinte aux droits des victimes et menacent la justice transitionnelle

Les récentes tentatives d’obstruction, de la part de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) en Tunisie, au travail de l’instance Vérité et Dignité visent à bloquer le processus de reddition de comptes, que les victimes attendent depuis plusieurs décennies, a déclaré Amnesty International le 17 avril 2018. Le 26 mars, l’ARP a refusé la prolongation de sept mois du mandat de l’Instance Vérité et Dignité (IVD).

Choose a language to view report

Download PDF