• Recherches

Tunisie: Quand fuir la police peut être mortel

, N° d'index: MDE 30/0085/2019

Si les autorités tunisiennes ont vraiment l’intention de s’attaquer au problème de l’impunité dont jouissent les forces de sécurité, qui sont accusées de graves violations des droits humains, elles doivent veiller à ce que les faits de brutalité policière les plus marquants survenus au cours de l’année écoulée ne restent pas impunis. C’est ce qu’a déclaré aujourd’hui Amnesty International.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?