Maroc et Sahara occidental: Action complémentaire: Une militante a pu quitter sa maison après 18 mois en résidence surveillée: Sultana Khaya

La militante sahraouie Sultana Khaya a pu quitter sa maison à Boujdour (Sahara occidental) le 30 mai et se rendre en Espagne pour y recevoir des soins médicaux. Assignée à domicile depuis novembre 2020, elle fait l’objet de restrictions qui n’ont pas encore été levées officiellement et on ignore si elle pourra retourner dans son pays. Pour l’heure, aucune enquête n’a été menée sur les actes de torture et autres mauvais traitements qu’elle et sa famille ont subis aux mains des forces de sécurité.

Choose a language to view report

Download PDF