Maroc: Il faut veiller à ce qu’Omar Radi bénéficie d’un procès équitable en appel

Omar Radi, journaliste d’investigation, a été condamné le 19 juillet 2021 à six ans d’emprisonnement pour des accusations de viol et d’espionnage, à l’issue d’un procès entaché de violations de ses droits en matière d’équité des procès. Le tribunal n’a pas autorisé ses avocats à procéder au contre-interrogatoire d’un témoin clé et a écarté des témoins et éléments de preuve clés de la défense. La décision, qu’Amnesty International a consultée, montre un manque d’impartialité dans le raisonnement du juge, qui s’est appuyé sur des arguments spéculatifs et empreints de partialité pour le condamner.

Choose a language to view report

Download PDF