• Campagnes

Maroc et Sahara occidental: Action complémentaire: Un militant sahraoui détenu au secret

, N° d'index: MDE 29/4275/2021

Les proches et l’avocate du militant sahraoui emprisonné Mohamed Lamine Haddi sont sans nouvelles de lui depuis le 9 avril 2021, date à laquelle ils les a appelés au téléphone pour leur dire que les autorités pénitentiaires avaient menacé de le mettre au « cachot », une petit cellule souterraine, si sa famille n’arrêtait pas de demander publiquement sa libération. Mohamed Lamine Haddi est détenu à l’isolement à la prison de Tiflet II, à Rabat, depuis 2017, année de sa condamnation à 25 ans d’emprisonnement dans le cadre du procès collectif et inique de « Gdeim Izik ».