CAMPAGNES

Algérie: Action complémentaire: Un prisonnier d’opinion reste incarcéré

Index Number: MDE 28/4783/2016

Un tribunal a confirmé le verdict de culpabilité rendu contre Slimane Bouhafs, déclaré coupable d’avoir insulté l’islam et le prophète Mahomet sur Facebook. Sa peine d’emprisonnement a été réduite en appel, passant de cinq à trois ans. Ses proches sont toujours très inquiets pour sa santé.

Choisir une langue pour afficher le rapport

Télécharger le PDF

  • Arabic
  • English
  • French
  • Spanish
Télécharger le PDF