Recherches

Algérie.: La Constitution doit inclure des garanties plus solides en matière de droits humains

Index Number: MDE 28/3366/2016

Amnesty International engage les législateurs algériens à profiter du projet de révision constitutionnelle pour incorporer dans la Constitution un ensemble de garanties en matière de droits humains, conformément aux obligations du pays au regard du droit international relatif aux droits humains. Ils doivent se prononcer sur les modifications apportées à la Constitution le 3 février 2016.

Choisir une langue pour afficher le rapport

Télécharger le PDF

  • Arabic
  • English
  • French
Télécharger le PDF