Algérie. Le défenseur des droits humains algérien qui risque d’être extradé doit être immédiatement libéré

Les autorités italiennes ne doivent pas extrader vers l’Algérie l’avocat algérien spécialiste des droits humains Rachid Mesli, et elles doivent le libérer immédiatement, a déclaré aujourd’hui Amnesty International.

Choose a language to view report

Download PDF