Rechercher

Algérie. Le défenseur des droits humains algérien qui risque d’être extradé doit être immédiatement libéré

Index Number: MDE 28/2313/2015

Les autorités italiennes ne doivent pas extrader vers l’Algérie l’avocat algérien spécialiste des droits humains Rachid Mesli, et elles doivent le libérer immédiatement, a déclaré aujourd’hui Amnesty International.

Choisir une langue pour afficher le rapport

Télécharger le PDF

  • Arabic
  • English
  • French
Télécharger le PDF