Émirats arabes unis: Un ouïghour risque un renvoi forcé en Chine

Abudujilili Supi, un Ouïghour qui travaillait comme muezzin (membre d’une mosquée chargé d’appeler les fidèles à la prière) à Doubaï, dans les Émirats arabes unis, a été emmené par des policiers émiriens et risque d’être renvoyé contre son gré en Chine, où les Ouïghours et les autres minorités ethniques à majorité musulmane sont la cible de détentions arbitraires.

Choose a language to view report

Download PDF