Syrie: 47 organisations demandent au secrétaire général de l’ONU d’agir sur le dossier syrien

Il faut mettre en place une nouvelle commission chargée d’enquêter sur les attaques chimiques. (New York, le 13 avril 2018) – Le Secrétaire général des Nations Unies Antonio Guterres devrait mettre en place d’urgence une commission d’enquête chargée d’identifier les responsables de l’utilisation d’armes chimiques en Syrie, ont plaidé conjointement Amnesty International et 46 autres organisations humanitaires et de défense des droits humains dans une déclaration publiée aujourd’hui. Une telle mesure aurait un effet dissuasif sur l’utilisation de ces armes interdites et constituerait un pas important vers la justice.

Choose a language to view report

Download PDF