Arabie saoudite: Il faut empêcher l’extradition de deux ouïghours vers la Chine

Deux hommes ouïghours appréhendés en novembre 2020, le dignitaire religieux Aimidoula Waili et son ami Nuermaimaiti Ruze, courent un risque élevé de renvoi forcé vers la Chine. Depuis leur interpellation, ils sont incarcérés dans la prison centrale de Dhahban, près de Djedda, en Arabie saoudite, sans avoir été informés des motifs de leur arrestation ni inculpés. Le 16 mars, les deux hommes ont été transférés de Djedda à Riyadh, décision dont on pense qu’elle annonce leur extradition imminente vers la Chine, où ils courraient un risque très élevé d’être détenus arbitrairement et torturés.

Choose a language to view report

Download PDF