Arabie saoudite. Peine de mort pour un militant mineur

Une juridiction saoudienne a condamné à mort un militant chiite pour des infractions qu’il est accusé d’avoir commises à l’âge de 17 ans. Le jeune homme affirme avoir été soumis à des actes de torture et d’autres mauvais traitements visant à le faire « avouer », mais ses allégations n’ont pas été examinées. Il n’a pas été autorisé à s’entretenir avec son avocat.

Choose a language to view report

Download PDF