• Campagnes

Koweït: UN DÉFENSEUR BIDUN DES DROITS HUMAINS EST EMPRISONNÉ

, N° d'index: MDE 17/4926/2016

Le 20 septembre, la Cour de cassation pour les délits mineurs a confirmé la condamnation à un an d'emprisonnement assorti d’une peine d’expulsion prononcée contre Abdulhakim al Fadhli, défenseur des droits des apatrides de la communauté bidun au Koweït, pour des charges liées à une manifestation pacifique en 2012. Le 24 septembre, Abdulhakim al Fadhli s'est rendu aux autorités. Cet homme est un prisonnier d’opinion.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?