Recherches

Koweït. La répression contre la liberté d’expression coïncide avec l’examen par l’ONU du bilan du Koweït en termes de droits humains

Index Number: MDE 17/0003/2015

Amnesty International condamne la série d’arrestations, de mesures d’intimidation et de harcèlement ciblant les défenseurs des droits humains qui exercent pacifiquement leurs droits à la liberté d’expression, d’association et de réunion, qui a eu lieu au Koweït avant et après l’Examen périodique universel (EPU) effectué par le Groupe de travail du Conseil des droits de l’homme durant sa 21e session à Genève, en janvier 2015.

Choisir une langue pour afficher le rapport

Télécharger le PDF

  • English
  • French
Télécharger le PDF