Iran: Action complémentaire: Deux binationaux détenus condamnés a une peine de prison injuste

Deux militants, Nahid Taghavi, ressortissante allemande et iranienne, et Mehran Raoof, ressortissant britannique et iranien, sont détenus arbitrairement dans la prison d’Evin, à Téhéran, depuis le 16 octobre 2020, uniquement pour avoir exercé pacifiquement leurs droits humains. En août 2021, un tribunal révolutionnaire les a déclarés coupables d’accusations liées à la sécurité nationale et les a condamnés à 10 ans et huit mois de réclusion, à l’issue d’un procès manifestement inéquitable. Nahid Taghavi souffre de douleurs dorsales chroniques et se voit refuser une opération de la colonne vertébrale qui, selon des médecins spécialistes, est nécessaire de toute urgence.

Choose a language to view report

Download PDF