Iran. Action complémentaire. Un prisonnier d’opinion risque la peine de mort

Mohammad Ali Taheri, détenu depuis quatre ans à l’isolement à la prison d’Evin (Téhéran), pour « outrage aux valeurs sacrées de l’islam » du fait de ses convictions et pratiques spirituelles, est actuellement jugé pour « diffusion de la corruption sur terre », infraction passible de la peine de mort.

Choose a language to view report

Download PDF