Iran. Certains journalistes libérés, beaucoup d’autres toujours en prison

Maziar Bahari et Mohammad Ghouchani ont été libérés sous caution, respectivement les 17 et 29 octobre. Au moins trois autres journalistes demeurent détenus à la prison d’Evin, à Téhéran, où ils risquent de subir des mauvais traitements. Ce sont des prisonniers d’opinion.

Choose a language to view report

Download PDF