Recherches

Égypte: La COP27 ne doit pas faire oublier la crise des droits humains qui frappe le pays

Index Number: MDE 12/5638/2022

L’attention portée à l’Égypte, qui va accueillir la prochaine conférence des Nations Unies sur le climat (COP27), doit être mise à profit pour exercer sur ce pays des pressions afin qu’il améliore la situation des droits humains sur son territoire, a déclaré Amnesty International. L’organisation rappelle en effet que le bilan catastrophique de l’Égypte en matière de droits humains, qui est marqué par la répression des dissidents·e·s pacifiques et de l’espace civique, risque de compromettre le succès de cet événement ainsi que la riposte mondiale face à la crise climatique.

Choisir une langue pour afficher le rapport

Télécharger le PDF

  • Arabic
  • English
  • French
  • Spanish
Télécharger le PDF