Égypte: Action complémentaire: Deux femmes risquent une lourde peine de prison pour « atteinte aux bonnes mœurs »

Deux influenceuses égyptiennes, Hanin Hossam et Mawada el Adham, sont détenues arbitrairement depuis que le tribunal pénal du Caire, en juin 2021, les a déclarées coupables d’incitation à des contenus « contraires aux bonnes mœurs », de traite d’êtres humains et d’autres charges infondées et les a condamnées à de lourdes peines de prison. L’appel formé par Mawada el Adham contre sa condamnation est en instance. Hanin Hossam fait actuellement l’objet d’un nouveau procès, comme le prévoit le droit égyptien pour les personnes déclarées coupables en leur absence.

Choose a language to view report

Download PDF