Égypte: Action complémentaire: Des militants condamnés par un tribunal d’exception

Le 20 décembre 2021, la cour de sûreté de l’État, instaurée par la législation d’exception, a condamné le militant Alaa Abdel Fattah à cinq ans de prison et l’avocat spécialiste des droits humains Mohamed Baker à quatre ans de prison, après les avoir déclarés coupables d’accusations forgées de toutes pièces, à savoir « diffusion de fausses informations », en raison de leurs publications sur les réseaux sociaux. Ils ont déjà passé 28 mois en détention arbitraire, découlant uniquement de l’exercice pacifique de leurs droits humains. Amnesty International demande leur libération immédiate et inconditionnelle.

Choisir une langue pour afficher le rapport

Télécharger le PDF