Déclaration conjointe de la société civile sur le quatrième rapport biennal du Secrétaire général sur la situation du système des organes conventionnels des droits de l’homme

Amnesty International est très heureuse de participer à cet événement aujourd’hui. Je ne représente pas seulement mon organisation : mes remarques constituent en fait une déclaration conjointe de 12 organisations de la société civile, notamment Amnesty International, Geneva Human Rights Platform (Geneva Academy), International Service for Human Rights et les ONG qui constituent le Réseau d’ONG pour les organes de traités de l’ONU, qui travaillent en étroite collaboration avec les organes conventionnels des droits humains et qui accordent une très grande importance à leur contribution au renforcement du droit international relatif aux droits humains et à sa mise en œuvre au niveau national.

Choisir une langue pour afficher le rapport

Télécharger le PDF