• Recherches

G20. Au lendemain du sommet virtuel, les plans d’action doivent respecter les droits humains

, N° d'index: IOR 30/2045/2020

Le sommet virtuel du G20 qui a eu lieu le 26 mars 2020, consacré à la pandémie de COVID-19, doit être suivi de plans d’action concrets et spécifiques, respectueux des droits humains. Amnesty International engage tous les États ayant participé au sommet du G20 de 2020 à placer les droits humains au cœur de leurs politiques lorsqu’ils vont au cours des prochaines semaines élaborer des plans d’action urgente.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?