CAMPAGNES

Ouzbékistan: Un examen médicolégal conclut à une absence de torture, malgré des ecchymoses visibles

Index Number: EUR 62/8175/2018

Le procès du journaliste Bobomourod Abdoullaïev a commencé le 7 mars. Au cours de l’audience, il a retiré son t-shirt pour montrer des ecchymoses sur son corps, dues selon lui à la torture. Le 15 mars, le juge a annoncé que l’examen médicolégal qu’il avait ordonné pour enquêter sur les allégations de torture du journaliste n’avait mis en évidence aucune preuve de torture.

Choisir une langue pour afficher le rapport

Télécharger le PDF

  • English
  • French
  • Spanish
Télécharger le PDF