Recherches

Ouzbékistan. Les autorités doivent cesser de harceler les défenseurs des droits humains Agzam Tourgounov et Dilmourod Saïdov

Index Number: EUR 62/0347/2019

Les autorités ouzbèkes doivent cesser de harceler et d’intimider les défenseurs des droits humains Agzam Tourgounov et Dilmourod Saïdov et leur permettre de poursuivre librement leur travail en faveur des droits humains, ont déclaré Amnesty International, l’Association pour les droits de l’homme en Asie centrale (AHRCA), Civil Rights Defenders (CRD), le Partenariat international pour les droits de l’homme (IPHR), le Comité Helsinki de Norvège et la Fondation Helsinki pour les droits de l’homme en Pologne.

Choisir une langue pour afficher le rapport

Télécharger le PDF

  • English
  • French
Télécharger le PDF