Géorgie : Un militant soumis à la torture ou à d’autres mauvais traitements pour avoir manifesté : Davit Katsarava

Le militant Davit Katsarava a été arrêté pour avoir manifesté pacifiquement le 14 mai. Des policiers l’ont frappé, étranglé et lui ont infligé des traitements dégradants, qu’ils ont filmés sur leur téléphone. Il a été hospitalisé pour des fractures des os du visage, de graves commotions cérébrales et une blessure à l’œil.

Choisir une langue pour afficher le rapport

Télécharger le PDF