Rechercher

Géorgie. Douche froide pour des manifestants de l’opposition

Index Number: EUR 56/002/2012

Les autorités géorgiennes doivent permettre aux militants de l’opposition d’exercer pacifiquement leur droit à la liberté d’expression et de réunion, a déclaré Amnesty International vendredi 4 mai.

Choisir une langue pour afficher le rapport

Télécharger le PDF

  • English
  • French
Télécharger le PDF