Ukraine: La police doit protéger les militantes et militants des droits des femmes

Un peu partout en Ukraine, des défilés organisés à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, le 8 mars, ont été entachés de violences à l’égard de personnes qui manifestaient pacifiquement. Des groupes d’extrême droite ont agressé physiquement et menacé des militantes et militants des droits des femmes qui participaient à ces événements. La police locale se dit incapable d’offrir une protection contre les groupes d’extrême droite.

Choose a language to view report

Download PDF