Ukraine: UN DÉFENSEUR DES DROITS HUMAINS DE CRIMÉE DOIT COMPARAÎTRE AU TRIBUNAL

L’information judiciaire concernant Emir-Usein Kuku, un Tatar de Crimée défendant les droits humains accusé à tort d’être membre d’une organisation terroriste présumée en Crimée, est terminée. L’affaire le concernant va être examinée par un tribunal militaire, en Russie. Sa famille ne fait plus l’objet d’actes de harcèlement.

Choose a language to view report

Download PDF