Belarus: Action complémentaire: Mourad Amriev, victime de torture, a été remis en liberté en Tchétchénie

Mourad Amriev a été remis à des agents russes des forces de sécurité le 9 juin, à 3 heures du matin, après avoir été renvoyé du Bélarus où il avait tenté en vain de demander l’asile. Il a été libéré sous caution, à condition de ne pas quitter la Tchétchénie.

Choose a language to view report

Download PDF