Fédération de Russie: Une mère perd la garde de ses enfants en raison de la longueur des cheveux de son fils

Les autorités locales du raïon de Bogradski, en Russie, ont retiré sept enfants à leur mère adoptive, car elle a laissé pousser les cheveux de l’un de ses fils de quatre ans. Les autorités ont considéré qu’en faisant cela, elle poussait l’enfant vers la « mauvaise » identité de genre ; des accusations absurdes formulées dans un contexte d’homophobie, de transphobie et de préjugés sur le genre encouragés par l’État.

Choose a language to view report

Download PDF