Russie: Une militante encourt la prison pour des dessins du corps féminin: Yulia Tsvetkova

Le procès de Ioulia Tsvetkova, artiste et militante originaire de Komsomolsk-sur-l’Amour, dans l’Extrême-Orient russe, devrait s’ouvrir bientôt. Elle encourt jusqu’à six ans de prison si elle est déclarée coupable des accusations absurdes de « production et diffusion de matériaux pornographiques » en raison de ses dessins du corps féminin. Ioulia Tsvetkova, prise sans relâche pour cible depuis mars 2019 parce qu’elle défend les droits des LGBTI et les droits des femmes à travers son art, a été placée en résidence surveillée du 22 novembre 2019 au 16 mars 2020 et fait toujours l’objet d’une interdiction de voyager.

Choose a language to view report

Download PDF