• Campagnes

Turquie: Des étudiants font état de mauvais traitements en détention

, N° d'index: EUR 44/3501/2021

La police a utilisé du gaz lacrymogène et des canons à eau pour disperser une manifestation essentiellement pacifique à l’université du Bosphore (Boğaziçi), à Istanbul, le 4 janvier. Au moins 45 étudiants ont été arrêtés, au cours de descentes des forces de l’ordre effectuées à l’aube entre le 5 et le 7 janvier, pour leur participation présumée à cette manifestation. Nombre d’entre eux ont fait état d’actes de torture ou d’autres mauvais traitements, disant par exemple avoir été menottés dans le dos et frappés, et des étudiants LGBTI+ auraient été menacés de viol et insultés.