Turquie: Action complémentaire: Inquiétudes croissantes pour des réfugiés détenus

Deux réfugiés palestiniens, Ali Fares et Mohammed Fares, et un réfugié syrien, Abdalsalam Sakal, sont détenus en Turquie depuis le 22 septembre, et on les a une nouvelle fois empêchés de rencontrer un avocat le 16 octobre. Le 20 octobre, les autorités ont empêché la mère de Mohammed Fares de le voir et ont déclaré qu’il n’était pas retenu au centre pour étrangers en instance d’expulsion d’Erzurum.

Choisir une langue pour afficher le rapport

Télécharger le PDF