CAMPAGNES

Turquie: Mauvais traitements et torture / préoccupations pour la santé

Index Number: EUR 44/012/2000

Les autorités turques ont relâché Ayse Yeter, Emine Ocak, Ali Ocak et la majorité des personnes qui avaient été interpellées à Istanbul le 7 mars 2000 et placées en garde à vue dans les locaux de la section chargée de la sécurité au siège de la police d’Istanbul. Selon les informations reçues, ces personnes n’ont pas été maltraitées au cours de leur garde à vue. Une plainte sera probablement déposée au sujet des mauvais traitements qui leur ont été infligés par des policiers au moment de leur arrestation.

Choisir une langue pour afficher le rapport

Télécharger le PDF

  • English
  • French
  • Spanish
Télécharger le PDF