France: Action complémentaire: Un syndicaliste relaxé: Frédéric Vuillaume

Le 20 mai, Frédéric Vuillaume, syndicaliste de longue date, a été relaxé par le tribunal correctionnel de Dijon, dans l’est de la France. Il comparaissait pour le délit d’« attroupement » (participation à un rassemblement susceptible de troubler l’ordre public) pour avoir exercé son droit de réunion pacifique, et il encourait jusqu’à un an de prison et une amende. Sa relaxe est une victoire pour le droit de manifester pacifiquement en France.

Choose a language to view report

Download PDF