• Recherches

France : Les autorités doivent suspendre le LBD40 et interdire les grenades GLI-F4 et de désencerclement dans le cardre du maintien de l'ordre des manifestations

, N° d'index: EUR 21/0304/2019

Selon les statistiques officielles, depuis le début du mouvement de protestation dit « des Gilets jaunes » en novembre 2018, plus de 2 200 manifestants et 1 500 responsables des forces de l’ordre ont été blessés lors de manifestations. En mars 2019, l’IGPN (Inspection générale de la police nationale) et l’IGGN (Inspection générale de la gendarmerie nationale), services chargés d’enquêter sur l’usage excessif de la force par les policiers et les gendarmes, respectivement, traitaient 83 plaintes déposées par des manifestants présentant des blessures qui auraient été causées par l’utilisation de projectiles à impact cinétique par les responsables des forces de l’ordre (c’est-à-dire par des balles en caoutchouc tirées au moyen de lanceurs de balles de défense LBD 40) .

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?