• Recherches

La honte de l’Europe - Des réfugiés et migrants continuent de mourir en mer

, N° d'index: EUR 03/1434/2015

Fuyant les conflits, les persécutions et la violence, des milliers de personnes tentent de gagner l’Europe pour se mettre en sécurité. D’autres fuient la pauvreté. Nombre d’entre elles voyagent par la mer. Malgré les risques que présente la traversée de la Méditerranée, qui a coûté la vie à 3 500 personnes en 2014, et bravant les mauvaises conditions météorologiques, un nombre record de réfugiés et de migrants ont tenté de rallier l’Europe par la mer dans les trois premiers mois et demi de 2015. Plus de 21 000 sont arrivés en Italie. La décision de l’Italie, avec l’accord de l’Union européenne (UE), de mettre un terme à l’opération humanitaire de recherche et de sauvetage Mare Nostrum fin 2014, qui avait permis de sauver des dizaines de milliers de vies en mer, n’a pas eu l’effet dissuasif escompté par certains gouvernements européens.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?