• Recherches

Europe: Police et pandémie: Les mesures prises en europe pour faire face à la pandémie de COVID-19 ont donné lieu à des violations des droits humains

, N° d'index: EUR 01/2511/2020

Le 11 mars 2020, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a qualifié de pandémie mondiale la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) et a appelé les États à prendre immédiatement des mesures pour y faire face. Depuis maintenant plus de trois mois, les gouvernements européens ont instauré certaines règles afin de lutter contre la pandémie et de résorber la pression croissante sur leur système de santé publique. Désignées dans le présent document sous le terme de « confinement », ces mesures ont limité les droits humains, en particulier le droit de circuler librement et le droit de réunion pacifique. Si certaines d’entre elles ont été allégées dans de nombreux pays, bien des restrictions restent en place. Au moment de l’impression de ce rapport, à la mi-juin, un état d’urgence sanitaire était toujours en vigueur en France, par exemple.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?