• Recherches

Éthiopie. Au-delà du maintien de l’ordre les violations des droits humains commises par les forces de sécurité dans les régions Amhara et Oromia : Extraits

, N° d'index: AFR 25/2358/2020

Les réformes politiques que le gouvernement actuel éthiopien a engagées en 2018 ont offert au pays une occasion de rompre avec son bilan déplorable en matière de droits humains, marqué par des exécutions extrajudiciaires, des actes de torture et d’autres mauvais traitements ainsi que des disparitions forcées, entre autres graves violations des droits humains. Des premières mesures ont été prises pour améliorer la situation en matière de droits humains dans le pays, mais le fait que d’anciennes pratiques de violences continuent d’être perpétrées par les forces de sécurité risque d’entraver la réalisation de progrès durables.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?