Viêt-Nam: Six condamnations en huit jours : la répression judiciaire s’intensifie

Le Viêt-Nam doit cesser sa répression judiciaire et libérer immédiatement et sans conditions les six militants condamnés ces huit derniers jours, a déclaré Amnesty International.
Le 30 mars 2016, quatre militants ont été reconnus coupables de « diffusion de propagande contre l’État » en vertu de l’article 88 du Code pénal, dans deux procès distincts. Dans l’une de ces affaires, ce sont trois femmes – Ngô Thị Minh Ước, Nguyễn Thị Trí et Nguyễn Thị Bé Hai – qui ont été déclarées coupables par le tribunal populaire d’Hồ Chí Minh.

Choose a language to view report

Download PDF