Rechercher

Thaïlande: 31 manifestants pacifiques risquent une peine d’emprisonnement

Index Number: ASA 39/2957/2020

Les autorités thaïlandaises ont émis un mandat d’arrêt visant 15 militants et dirigeants pro-démocratie en raison de leur participation à un vaste rassemblement qui s’est déroulé à Bangkok, la capitale, le 18 juillet 2020. Seize autres manifestants ont été convoqués et inculpés pour les mêmes raisons. Ces 31 personnes font l’objet de lourdes accusations, notamment de « sédition » au titre d’une loi répressive formulée en termes vagues qui est souvent utilisée par les autorités pour faire taire les critiques. Si elles sont déclarées coupables, elles risquent jusqu’à sept ans d’emprisonnement.

Choisir une langue pour afficher le rapport

Télécharger le PDF

  • English
  • French
  • Spanish
Télécharger le PDF