CAMPAGNES

Maldives: un representant politique cible d’accusations forgees de toutes pieces

Index Number: ASA 29/8727/2018

Faris Maumoon, représentant politique de l’opposition aux Maldives, a été condamné à quatre mois et 24 jours d’emprisonnement pour usurpation d’identité, et il fait l’objet de poursuites au pénal motivées par des considérations politiques pour cinq autres chefs d’accusation. Faris Maumoon est incarcéré depuis près d’un an en raison d’un procès ne respectant pas les normes d’équité, et Amnesty International le considère comme un prisonnier d’opinion.

Choisir une langue pour afficher le rapport

Télécharger le PDF

  • English
  • French
  • Spanish
Télécharger le PDF