Maldives: Inquiétudes quant à l’équité du procès et de la condamnation de l’ancien vice-président

Le 10 juin 2016, l’ancien vice-président des Maldives, Ahmed Adeeb, a été condamné à une peine de 15 ans d’emprisonnement à l’issue d’un procès dont l’équité est loin d’être assurée, a déclaré Amnesty International. Sa condamnation s’inscrit dans le cadre d’une tendance préoccupante aux Maldives, où les autorités se servent des tribunaux comme d’instruments politisés qui sont régulièrement le théâtre de graves violations du droit à un procès équitable.

Choisir une langue pour afficher le rapport

Télécharger le PDF