Malaisie: Il faut cesser d’expulser des personnes originaires du Myanmar et garantir l’accès à l’asile

Le gouvernement malaisien doit immédiatement mettre un terme à toutes les expulsions forcées de personnes originaires du Myanmar et veiller à ce qu’elles aient la possibilité de demander asile, a déclaré Amnesty International le 21 octobre 2022. En outre, le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) doit pouvoir rencontrer toutes les personnes se trouvant dans les centres de détention pour migrants, y compris les femmes, les enfants et les hommes originaires du Myanmar qui y sont détenus.

Choose a language to view report

Download PDF