Malaisie: Action complémentaire: Des peuples indigenes risquent d’etre depossedes de leurs terres

Le Département des Forêts de Selangor n’a pas réagi aux plus de 45 000 lettres envoyées par des membres de peuples indigènes, des citoyens malaisiens et des représentants locaux, qui s’opposent à un projet prévoyant de retirer le statut de « réserve forestière » à plus de 930 hectares de terres ancestrales appartenant coutumièrement à des peuples indigènes, des Temuans pour la plupart.

Choose a language to view report

Download PDF