Cambodge: Il faut libérer une dirigeante syndicale: Chhim Sithar

Chhim Sithar, dirigeante du Syndicat des employés khmers soutenus par les droits du travail de NagaWorld, a été arrêtée une nouvelle fois pour avoir semble-t-il enfreint les termes de sa libération sous caution, sur la base de charges fallacieuses d’« incitation », après son retour au Cambodge depuis l’Australie. Les membres de ce syndicat sont en grève depuis décembre 2021, à la suite de licenciements de masse au casino de NagaWorld. Le 4 janvier 2022, Chhim Sithar a été arrêtée et inculpée de manière arbitraire d’« incitation à commettre un crime » en vertu des articles 494 et 495 du Code pénal.

Choose a language to view report

Download PDF