Cambodge: Deux défenseures des droits humains en procès

Deux défenseures cambodgiennes du droit au logement ont été arrêtées et inculpées d’incitation à commettre un acte criminel pour avoir pris part à une manifestation pacifique réclamant la libération de cinq défenseurs des droits humains incarcérés. Leur procès a été reporté au 22 août. Amnesty International les considère comme des prisonnières d’opinion.

Choose a language to view report

Download PDF