• Recherches

Cambodge : Il faut libérer les prisonniers d’opinion Kong Raiya et Soung Neakpaon

, N° d'index: ASA 23/1291/2019

Les autorités cambodgiennes doivent libérer immédiatement et sans condition deux jeunes militants détenus de manière arbitraire depuis le mois de juillet pour avoir tenté de commémorer pacifiquement la mort d’un célèbre critique du gouvernement, a déclaré Amnesty International le 27 octobre 2019. Kong Raiya et Soung Neakpaon sont actuellement détenus à la prison CC1 de Phnom Penh pour « incitation à commettre un acte criminel ».

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?