• Recherches

Japon. 198 personnes ont pris part à une grève de la faim pour dénoncer la détention prolongée dans les centres pour migrants

, N° d'index: ASA 22/1149/2019

Amnesty International constate avec inquiétude qu’au Japon, 198 personnes migrantes en situation irrégulière ou demandeuses d’asile ont participé à une grève de la faim au cours des quatre derniers mois pour protester d'une part contre leur détention prolongée et sans durée déterminée, et d'autre part contre les conditions de vie dans les centres pour migrants. Au 25 septembre, 36 d'entre elles poursuivaient leur grève de la faim.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?