• Recherches

Indonesie: La police doit abandonner les charges de « rebellion » contre trois militants politiques papous

, N° d'index: ASA 21/9688/2019

Amnesty International et l'organisation Yayasan Pusaka appellent la police régionale de Papouasie (Polda) à abandonner les charges de « rébellion » (makar) retenues au titre de l’article 106 du Code pénal indonésien contre trois militants politiques papous, et à les libérer immédiatement et sans condition. Ils ont été inculpés et placés en détention uniquement pour avoir exercé leurs droits à la liberté d’expression et de réunion pacifique. La police les a inculpés au titre de cette disposition répressive pour avoir prévu d’organiser une réunion de prière.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?